6 mois plus tard le résultat est…

Gagnant bien sûr :-)

L’article d’il y a 6 mois parlant du livre de Stan Weinstein « Secrets pour gagner en Bourse ».

Ma bien prouvé qu’en prenant seulement la méthode sur les deux premiers chapitres nous pouvons arriver à déterminer si la valeur va monter au diminuer.

Voici les résultats actuelle :

Et oui Ubisoft à bien augmenter de 26,805 à 33,08 et Direct Energie de 19,30 à 31,90 ce qui fait 80 % de plus-values.

Oui c’est vrai la plus-valus aurait était nettement plus haute en partant de la cassure.

Direct Energie était à 2 euros il y a 5 ans et à toujours eu une croissance, aucune résistance de même que Ubisoft ce qui montre comme quoi les valeurs sont vraiment génial.

Note la chute d’Ubisoft un cour temps est surement dû à un gros poisson qui est sorti de la valeur.

À partir delà nous pouvons liquider la moitié de nos actifs et mettre bien sûr un stop / un seul au déclenchement, afin d’être sur de sortir à tant, si la situation se retourne.

De même que Abivax à bien continuer sa chute :

Nous voyons maintenant que la phase 4 est finit avec un premier canal d’échange qui à casser par le bas pour créer un nouveau canal d’échange, franchement la valeur elle risque pas de remonter avant très longtemps, mais vraiment longtemps.

Voilà mon petit message sur ceux livre que je trouve vraiment Top. Rien que lire les deux premier chapitre on en apprend beaucoup pour gagner mais avec la suite nous pouvons espérer de belle plus-values de l’ordre de 300 % minimum ^^.

J’invite à récupérer un exemplaire et à appliquer la méthode ;-)

À votre réussite et accomplissez des miracles,
— Sébastien

Note : Ce blogue place des liens d’affiliation d’amazon qui me permet d’obtenir une commission afin de payer les charges du projet…

S’organiser pour réussir de David ALLEN

Bonjour Sébastien KENNEL,

Alors aujourd’hui je souhaite parlé du livre « S’organiser pour réussir » de David ALLEN.

David ALLEN est un coach qui aide les gens à gagner du temps quand ceux-ci déclare n’avoir pas le temps de tout gérer. Il coach notamment les cadres supérieur d’entreprise.

Le problème serai pas qu’ils n’ont pas le temps, mais qu’ils ne savent pas par où commencé…

Partie I : L’art de bien faire les choses

Premier point que j’ai tout de suite noter c’est que même si nous débordons de travail nous pouvons rester calme, productif et maître de la situation. Oui, en effet le tout est de bien s’organiser.

Ensuite j’ai noter que plus une chose nous préoccupe moins nous y verront clair. Autrement dit il faut sortir ce point de notre esprit, pour cela le moyen le plus simple est simplement de le noter. Enfin il faudra penser à regarder ses notes régulièrement afin de traiter nos engagements.

Plus loin il explique que si nous avons deux projets en tête c’est l’échec, parce que nous ne pouvons pas faire deux choses en même temps. Alors nous devons noter.

Selon lui y a cinq étape pour gérer notre travail, les voici : collecter, traiter, organiser, revoir et agir.

Il dit que les tâches qui sont incomplète sont celle ou nous allons dire « je dois », « je devrais », « il faudrait » etc. Notez tout ces tâches ainsi elle vous embrouillons plus l’esprit et c’est le début de votre collecte.

Le traitement est un diagramme que je vous donne ci-dessous :

L’organisation sont les actions concrètes à exécuter. Ensuite il faut les revoir et évaluer les options, enfin il faut agir en fonction des options choisie.

Puis j’ai noté que pour avoir un contrôle dans la détente nous devons faire deux choses :
1. Des projets clairement définie et ensuite faire les premières actions
2. Faire des rappelles régulier, si maintenant vous utiliser « evernote » pensez à l’ouvrir automatiquement lors de la section de votre mac ainsi vous aurez votre rappel de même avec votre agenda ;-)

Selon lui le questionnement sur le « pourquoi » est important parce que : il défini le succès, la prise de décision, dicte l’utilisation de ressource, il s’agit d’un facteur de motivation, il clarifie la vision d’ensemble et enfin il élargit les options.

La visualisation est un outils puissant parce qu’il permet de voir son projet après son achèvement, envisager un succès certain et de noter toutes les caractéristiques et qualités que votre projet aura.

Le remue-ménage ou “brainstorming” en anglais et un autre belle outils selon lui. L’utilisation de carte heuristique ou ”mind-map” est important et permet de développer ses idées.

Partie II : Les pratiques de productivité sans stress

Premier point que j’ai noté dans cette deuxième partie est simplement un exemple de bonne attitude. Si maintenant nous avons des dossiers que nous avons ramener à la maison et qu’ils nous les faut ramener le lendemain au boulot, nous pensons simplement à les mettre près de nos clés avant de nous coucher, ainsi nous oublierons pas ces dossiers.

Autre point pour trouver une nouvelle idée, nous prenons une feuille et stylo puis nous nous concentrons pendant trois minutes sur le projet actuel et de nouvelles idées viendront.

Autre conseil ne pas partager son espace, il nous faut avoir un espace à nous, un bureau à nous parce que sinon des tensions seront de mise.

Les outils essentielles que nos avons besoins selon lui sont :
Corbeilles à courrier (au moins trois)
Rame de papier format lettre
Stylo ou crayon
Post-it 76 mm de largeur
Trombones
Pince-notes
Agrafeuse et agrafes
Ruban adhésif
Élastiques
Étiqueteuse automatique
Chemises de classement
Agenda
Poubelle/bacs de recyclage

Autre conseils faite le trie de vos dossiers au moins une fois par mois, cela permet de faire tout simplement du ménage et nous y verrons donc plus clair.

Juste plus loin il explique qu’il ne faut surtout pas se dire que nous savons ce que contiennent nos piles de dossier, c’est justement là l’erreur.

Il indique aussi qu’il faut revoir régulièrement son système d’organisation afin de l’actualisé, de renouveler les idées.

Autre conseil avoir un bloc-note et un stylo dans tout les endroits ou nous aurions besoin de prendre des notes, notamment selon lui près des téléphone. Pensez aussi à votre table de chevet ;-).

En outre il conseil aussi d’avoir un tableau blanc dans son bureau pour noter nos idées, vous pouvez faire de même avec la chambre des enfants…

Partie III : Les principes fondamentaux et leur impact

Il indique dans cette troisième partie que nous avons trois choix envers nos engagements :
ne pas respecter l’accord ;
respecter l’accord ;
renégocier l’accord.

Des fois si maintenant vous ne pouvez aller un rendez-vous il est peut-être mieux de revoir le rendez-vous que d’annuler tout simplement ;-).

Plus il explique que la décision sur la première action à pour effet d’enclencher la productivité et d’apaiser l’esprit. Elle donc réellement importante.

Plus loin il dit une phrase que j’aime bien il dit que ce n’est que lorsqu’on commence à faire avancer les choses que nous remarquons que nous sommes capable. Et c’est vrai le premier pas est le plus difficile.

Un point important qu’il dit en rapport avec la visualisation nous ne pouvons pas déterminer l’action à poser si nous ne savons pas quel résultat nous souhaitons. Donc il nous faut apprendre à visualiser, à méditer, à noter ce que nous voulons réaliser avant de faire le premier pas.

Enfin le dernier point que j’ai noter et qui est très important c’est de relire le livre afin de pouvoir repérer des points que nous avons pas vu au premier abord ou tout simplement appliquer des choses que nous avons pas appliquer la première fois.

Si vous n’êtes pas encore convaincu ? Alors voici aussi les chapitres de cet excellent livre ;-) :

Partie I : L’art de bien faire les choses
– Nouvelle réalité, nouvelles pratiques
– Diriger vous vie : cinq étapes pour maîtriser le flux du travail
– Mettre en route des projets : les étapes de la planification de projet
Partie II : Les pratiques de productivité sans stress
– Préparatifs : temps, espace et outils
– La collecte : regrouper vos affaires en suspens
– Le traitement : vider votre boite d’entrée
– L’organisation : établir les bonnes catégories
– L’examen : garantir la bonne marche de votre système
– L’action : faire les bons choix
– La planification verticale des projets
Partie III : Les principes fondamentaux et leur impact
– L’impact des pratiques de collecte
– L’impact de la décision sur la première action
– L’impact de la focalisation sur le résultat

Thank you very much David ALLEN for the excellent book ;-).

À votre réussite et accomplissez des miracles,
— Sébastien KENNEL

Note : Ce blogue place des liens d’affiliation d’amazon qui me permet d’obtenir une commission afin de payer les charges du projet…

Mes objectifs de 2016

Bonjour Sébastien KENNEL,

Alors avant tout je vous souhaite une très belle année 2016, une bonne santé et plein de réussite dans vos projets.

Je vous remercie aussi du font du cœur de me suivre et je l’espère avoir au moins de temps en temps des choses que j’ai dite qui vous parle.

Maintenant je vais un peut parler de mes objectifs de 2016, je pense que c’est ce qu’il faut faire avoir un plan que nous adaptons au cour de l’année.

Alors pour moi mon premier objectif c’est atteindre une fois les 1 000 abonnés sur Youtube, je pense que c’est faisable même si je part de 6 à l’heure où j’écris ses lignes.

Alors pourquoi je m’intéresse plus à Youtube, c’est simplement que d’une part il y a moins de concurrence, d’une autre part les gens préfères en générale voir et écouter que lire.

Et aussi que je peux faire des commentaires sans être obliger d’être spécialement constructif, contrairement à ceux qui ai conseiller avec les blogues. Il faut savoir que je n’ai rien contre personne mais que je n’aime pas courir après autrui, je préfère l’inverse :-p.

Maintenant tant que j’ai pas résolu mon problème de réseau, il n’y aura pas vraiment de travail, ce qui est normal ça ne servirai pas à grand chose… Et puis il y a déjà deux petites formations.

Ensuite je vais par contre peut-être mettre en téléchargement à un moment, si le réseau est assez grand, mes listes sur les actions à acheter pour le système de dividende en bourse ainsi que celui-ci pour les SCPI cela fera gagner du temps pour ceux qui ne souhaite pas le faire.

Au moment où j’ai bien débloqué le réseau, je vais voir pour faire traduire des livres qui ne sont pas encore traduit, en le déléguant en ma belle sœur, oui elle est traductrice, par contre elle passe beaucoup de temps à travailler pour une société pour avoir des clopinettes en retour, ce qui n’est pas correct, enfin c’est mon avis je n’aime pas du tout le salarial.

Ensuite je vais continuer de chercher un bien immobilier ou plus précisément deux. J’ai loupé fin de l’année mon premier bien immobilier car j’ai mis trop de temps et quelqu’un la prix finalement au prix du marché :-/.

Deux choses à apprendre la dessus :
– Faite vos visites en une seule fois, j’ai personnellement fait deux visites parce que j’avais pas pris les mesures tout de suite, ma première erreur.
– Deuxième point demandé dès le départ à l’agent immobilier un exemple type du compromis qu’il font, que vous pouvez l’étudier avec votre notoire avant de trouver le bien.

Voilà, j’ai mis beaucoup trop de temps, par contre, je peux dire que des vendeurs pressés et qui ont hériter sont trouvables et que vous pourrez descendre le prix facilement, je suis passer de 55 000 € le bien à 45 000 € ce qui faisait que le bien s’auto-finnancier sans même faire du saisonnier et donc j’avais ma marge de sécurité.

Continuer d’investir en bourse sur le système des dividendes. Avec une petite augmentation même si mes revenus non pas encore augmenter.

Continuer de mettre des fonts de coter afin de pouvoir investir dans d’autres secteurs comme les cartes, le vin etc… Et continuer l’étude, afin de perfectionner cela.

Continuer mes cours de langues notamment sur Duolingo que j’aime bien (Merci Olivier ROLAND pour le site;-)).

Mon but n’est pas d’arriver à finir les arbres car je sais par expérience que finir l’arbre ne permet pas de maitriser une langue, j’ai déjà fait ça avec des livres classiques, mais plutôt d’atteindre les niveau 25 (30 000 XP).

Donc les langues maintenues sur Duolingo sont :
Anglais à partir du français
Italien à partir du français
Espagnol à partir du français
Allemand à partir du français
Portugais à partir de l’anglais
Russe à partir de l’anglais

Quand j’aurai finit un arbre je commence un autre en partant de langues étrangères, c’est-à-dire que même si le portugais à partir du français sort je le ferai pas, je préfère le faire à partir de l’espagnol ou de l’italien, c’est bien mieux en fait pour s’améliorer.

Je continuer l’apprentissage des kanjis (caractère japonais) à partir du site : Kanjiroushi. L’objectif est d’arriver à atteindre la compréhension du niveau 3 en français, mais aussi en on-yomi (lecture chinoise) et kun-yomi (lecture japonaise).

Pour le coréen je vais voir pour continuer à partir du livre Apprenons le coréen ! Manuel : Niveau débutant A1-A2 (1CD audio). Parce que Memrise ce n’est pas ça avec le temps et la non maitrise dans le moment présent du clavier (autre alphabet). En attendant la version sur Duolingo.

Pas de chinois pour cette année même si j’aime bien, l’histoire des caractères représenter par des dessins. Vu dans le livre : Le chinois c’est pas sorcier, il y a une vidéo sur Youtube mais je ne sais plus l’adresse :-/.

L’Hongroie, ben je laisse de coter pour le moment, je verrai quand je repart pour réviser de nouveau, je reste embêté par le fait que les personnes qui s’occupe du cour sur Duolingo n’avance pas et cela depuis des mois :-/.

Ensuite je vais donc repartir en Hongrie faire la suite des couronnes dentaires, en faisant la partie du bas :-). Je le ferai bien en France, mais j’aime pas qu’on me prend pour un imbécile, il y a pas de mal que ce soit plus cher mais dans ce cas la qualité doit être meilleur, surtout pour 70 % de différence c’est énorme…

Ah j’oubliai continuer de lire Harry POTTER en langue étrangère ; anglais et italien !

Pas de sport pour cette année à l’exception de la marche à pied habituelle, des pompes et autre chose qui me coute rien, sauf bien sûr si je débloque le réseau, ça fait des années que je voudrai faire du tennis :-).

Mon projet qui qui me tiens à cœur le CardGamesMarket restera en pause, enfin entre parenthèse ce n’est pas un hasard les langues que j’étudie. Maintenant j’en avais marre des nombreux volent de travaux par des concurrents qui sent mette plein les poches avec des choses qui leur appartiennent pas, qu’importe qu’il soit honnête en le signifiant, c’est moi qui est passé des jours de travail et dans certain cas qui avait dépensé des fonts pour avoir ces exclusivités qui ont était finalement volés.

Je parle pas des principes, j’étais le premier à le faire et c’est normal, si vous dite le contraire alors expliquer moi pourquoi vous parlez français plutôt qu’une autre langue :-p ? Et cette histoire de NetDeck, c’est pareil, ou non ? Et au passage je ne reproche les principes pris au sens inverse c’est pas les idées qui sont importantes, tout le monde en a la pelle. Le temps, le travail, la connaissance ça ce sont les points important, du moins mes yeux.

La jalousie stop ! Il me faut des gens qui se pose la question « Comment puis-je améliorer ma vie et celle des autres ? » et pas « Je vais lui créer du tort parce que s’il arrive, lui il sera riche et pas moi », qu’elle mentalité idiote à mon sens !

Au tout début j’avais une personne il m’a dit regarde je m’inscris, ça ma fait plaisir, il regardé sur soi et il avait très bien compris mon objectif, je veux créer le réseau à l’international, le principe à la base ne n’intéresse pas, il en à plein dans des livres de mercatique. Et mon idée à la base à toujours était mon plaisir, faire l’international ça m’amuse parce que je sais que les autres non pas la connaissance pour le faire :-p. Voler les listes *.pdf cela est petit et c’est bien un manque de connaissance, au final où est la fierté ?

Tiens j’ai trouvé comment on peut diminuer la pression je peux certes rien faire pour les croyances des gens, par contre je peux éviter de regarder ceux que le concurrent X ou Y a volé ! Ainsi nous sommes plus calmes. Cela fait maintenant des années que j’ai appliquer ce fait, certes ça résolu pas tout, mais c’est bon pour ma santé et cela était une faute parce que manque de confiance en soi :-).

Même si entre temps j’avais décider de créer un principe d’enchère non basé sur quelque chose de concurrentiel parce que je suis d’avis que s’est en faisant du profit que tout le monde pourra vivre et surement pas en cherchant à économiser un peut d’argent. En faisant cela nous devenons des esclaves et seul l’auteur du projet est dans l’aisance. Et puis qu’elle bonheur les gens qui peuvent plus négocier, c’est désagréable dans la posture du vendeur et puis il y a le temps gagner :-) ? Cette phobie de survivre survivre au lieu de vivre !

Les profits valent mieux que les salaires !

Demain je trouverai les bonnes personnes (il y en a je sais mais je suis pas au même endroit), faut d’abord que je change de lieu. C’est bien comme lieu pour l’immobilier mais c’est un vrai problème quand les gens entende « origine … alors ils soutiennent alors que « origine française » alors c’est des idiots, dont nous ferrons de l’hypocrisie par omission ou hypocrisie tout simplement !

Ainsi je pourrai faire d’autres projets du genre. Je suis français et je ne tolérer aucun autre pays qui essai de dominer les autres. J’aime l’exemple de la Corée du Sud en 50 ans il ont remonter la pente grâce à la société Samsung.

Les allemands qui imposent de plus en plus leur dictature européenne (qui est derrière l’histoire des fusion des régions ??) est une aberration, cela doit être couper avant qu’il déclenche une troisième fois, consécutive, la guerre, c’est inadmissible co-même  !

Je sais il faut pas se plaindre mais j’ai toujours du mal à digéré toute cette histoire malgré les années passées, j’ai jamais vu une chose pareil au paravent o_O.

Donc mon objectif principal de cette année comme tout les année à venir c’est en fait tout simplement de faire que la France redeviennent ce qu’elle était et que ceux qui essai de dominer mon pays soit remis à leur place, d’ailleurs j’accepte pas cela pour aucun pays, la France c’est la France, l’Italie c’est l’Italie etc.

Merci de m’avoir lu,
À votre réussite et accomplissez des miracles,
— Sébastien KENNEL

Note : Ce blogue place des liens d’affiliation d’amazon qui me permet d’obtenir une commission afin de payer les charges du projet…

Héros de Rhonda BYRNE

Bonjour Sébastien KENNEL,

Parlons un peut de nouveau de Rhonda BYRNE et son dernier livre « Héros ». Alors Rhonda BYRNE pour ceux qui ne savent pas encore et le personne qui à réaliser le film « Le Secret ».

C’est de très loin pas la meilleure du développement personnel cependant elle a vu très grand, l’international et à créer un système de mercatique vraiment efficace.

Première partie : Le rêve

La première chose que l’auteur nous apprend ce que personne ne naît avec une vie parfaite et que qu’importe d’où nous partons nous pouvons réaliser nos rêves.

Ensuite j’ai noté qu’elle dit que qu’importe le pays où sommes né nous pouvons réaliser nos objectifs. Nous pouvons par exemple prendre Oprah WINFREY, vous savez qu’elle est d’origine africaine et qu’elle est aujourd’hui milliardaire. Ou je peux prendre George SOROS le milliardaire de l’analyse technique en bourse, il est hongrois à l’origine. Donc Rhonda dit vrai.

Puis elle explique que la grandeur ne vient pas du fait d’être né avec une cuillère en argent dans la bouche mais de suivre ses rêves.

Elle dit plus loin qu’il faut répondre à l’appel, à vos rêves, si vous ne faite pas vous aurez une vie sans joie, sans but. Ce qui est vrai il y a qu’à regarder les gens qui passent leur temps à se plaindre d’être salarié au lieu d’être entrepreneur de suivre leurs rêves.

Puis nous apprenons plus loin qu’il faut réaliser que ce n’est pas nos parents, nos amis où notre patron qui va nous permettre de réaliser nos rêves. C’est à nous de prendre les commandes en main.

Ensuite elle nous dit que même si les biens matériels peuvent nous apporter du plaisir ce n’est qu’éphémère et que ce n’est pas cela qui nous rendra heureux ou satisfait. Elle le prouve en nous faisant comprendre que le jour ou nous mourrons nous apporterons pas ses bien matériels. La réalisons de nos buts voilà le vrai bonheur.

Plus loin elle nous explique comment trouver nos rêves. Il s’agit simplement de se poser la question.

Ensuite elle nous dira que si nous sommes heureux et faisons ce qui nous plaît nous recevrons encore plus de bonheur. Au sens inverse vous récoltez encore plus de malheur.

Puis elle explique que le travail que nous faisons devrai être un travail que nous serons prêt à faire même si nous sommes pas payé. Ce qui est vrai la passion est plus importante que la rémunération.

Deuxième partie : Le héros

Dans la deuxième partie elle commencera par expliqué qu’il faut croire en soi, sans cela nous surmonterons difficilement les épreuves. D’ailleurs qui croira en nous si nous croyons pas en nous même ?

Ensuite elle a utilisée une phrase très connu qui provient de Napoléon HILL (sans le dire, d’ailleurs c’est pareil pour « Le Secret », c’est de HILL). Tous ceux que l’esprit peut croire et concevoir il pleut le réaliser ! Donc il faut croire en nous !

Puis elle explique que si nous suivons nos rêves l’univers va nous apporter les personnes qui nous permettrons de les accomplir ses rêves. Encore faut-il les voir et agir ;-).

Enfin le héros en nous c’est que nous le ferons. Et c’est bien une différence entre ceux qui réussissent et ceux qui réussisse pas, nous le ferons, nous n’essayons pas.

Ensuite elle nous parle de vision, ceux que nous devons comprendre c’est que le succès arrive toujours deux fois, d’abord dans notre esprit et ensuite dans la réalité. Il faut d’abord visualiser pour arriver à cette fin.

Plus loin nous apprenons que les gens pessimiste draine notre énergie or que les gens optimiste augmente notre énergie. Il nous faut donc apprendre à faire le trie de nos relations.

Puis elle nous posera une question : est-ce en blâmant, en se plaignant ou en critiquant que nous pouvons réaliser nos rêves ? La réponse semble évidente, non.

Elle nous explique plus loin que si nous somme déprimer nous pouvons faire quelque chose qui nous remontre le moral. Par exemple je pense qu’au lieu de regarder des films d’horreur quand vous avez pas le moral mieux vaut regarder un film de comédie…

Ensuite elle en vient avec le courage. Il faut dépasser ses peurs pour aller de l’avant. d’ailleurs il existe un excellent livre pour dépasser ses peurs, c’est « Tremblez mes osez ».

Plus elle parlera de la gratitude, c’est un très bon moyen de ne pas avoir de problème de jalousie, soyez content de ce que vous avez déjà et que vous recevez dans le moment présent. L’avenir vous rapportera plus dans ce cas.

Selon elle il nous faut suivre notre intuition pas forcément notre logique parce que c’est elle qui nous fera atteindre nos buts.

Encore une fois elle nous dit de nous posez des questions et d’attendre les réponses qui nous viendront de notre subconscient.

Plus loin elle explique que nous trouverons pas le véritable bonheur en créant du tort aux autres parce que nous sommes tous liés. En effet le succès ne vient pas sans les autres.

Enfin pour terminer cette partie elle nous dira que le moment propice et maintenant jamais dans l’avenir. Alors nous savons ce qui nous reste à faire maintenant ? Agir !

Troisième partie : La quête

Dans la troisième partie la première chose que j’ai noté, c’est qu’elle dit qu’il faut faire un pas après l’autre. En effet Rome ne c’est pas construit en un jour.

Une fois le succès atteint ou si nous sommes sur la bonne voie, nous allons rencontrer deux catégories, ceux qui vont nous adorer et ceux qui vont nous détester, il nous faudra faire un choix…

Elle note qui si nous permettons un à détracteur de nous atteindre, d’autres suivrons. Il nous faut donc pas faire attention à ceux qui jalouse et pas non plus nous blâmer nous même parce que cela leur servira…

Puis elle explique qu’il faut d’abord bien cultiver son rêve avant d’en parler à d’autre, car autrui risque de tuer notre rêve dans l’œuf.

Elle dit aussi que nous réaliserons pas nos rêve sans aide. Il nous faut nous entourer des bonnes personnes pour atteindre nos buts.

Plus loin nous apprenons que si nous nous mettons vraiment, nous remarquerons que nous surmonterons le défi et alors nous allons nous aimer pour cela.

Elle dit plus loin qu’il faut assumer ses échecs et ses erreurs, sans blâmer qui que se soit (ça nous inclus) et apprendre de ses échecs et de ses erreurs.

Si vous persévérez demain peut-être un personne connu vous propulsera en avant d’un simple tweet ou bien d’un message facebook…

Dernier point que j’ai noté que vous restera-t’il si vous renoncez à vos rêves ?

Quatrième partie : La victoire

La première chose que j’ai noté dans cette quatrième partie c’est qu’une fois que nous avons réussi nous avons certes, le succès, l’argent mais ce qui qui est le plus bau reste la satisfaction. Un nouveau départ commence.

Le fait d’avoir réussi permet de voyager dans le monde, en effet aujourd’hui tout ce faisant par internet nous avons liberté extrême de nos jours.

Et ceux qu’il y a de plus gratifiant c’est qu’à partir de là nous pouvons donner et aider les autres à atteindre le même succès.

Nous pouvons nous lever le lundi matin et être plein enthousiasme dans la journée de travail qui commence.

Enfin le dernier point que j’ai noté c’est que donner de l’argent à autrui n’est pas ceux qui va les aider. Ceux qui est important c’est de leur apprendre à gagner de l’argent à leur tour, qu’il soit autonome. La charité n’est pas la solution.

Si vous n’êtes pas encore convaincu ? Alors voici aussi les chapitres de cet excellent livre ;-) :

– Introduction
– Première partie : Le rêve
– L’appel de l’Aventure
– Le refus de l’Appel
– Trouvez Votre Rêve
– Cherchez la Félicité
– Deuxième partie : Le héros
– La Confiance en Soi
– La Vision
– L’Esprit d’un Héros
– Le Cœur d’un Héros
– L’Attitude d‘un Héros
– L’Engagement
– Troisième partie : La quête
– Le Labyrinthe
– Opposants et Alliés
– La Route des Épreuves et des Miracles
– L’Épreuve Suprême
– Quatrième partie : La victoire
– La récompense
– Une Vie qui Vaut la Peine d’être Vécue
– et enfin Le Héros en Vous

Thank you very much Rhonda BYRNE for the excellent book ;-).

À votre réussite et accomplissez des miracles,
— Sébastien KENNEL

Note : Ce blogue place des liens d’affiliation d’amazon qui me permet d’obtenir une commission afin de payer les charges du projet…

Des hectares de diamants / La fortune à votre portée de Russell H. CONWELL

Bonjour Sébastien KENNEL,

Aujourd’hui j’aimerai parler du livre « Des hectares de diamants » aussi connu sous le nom de « La fortune à votre portée » de Russell H. CONWELL.

Russell H. CONWELL était un paster qui faisait des conférences sur la richesse et se livre correspondant en fait à ceux qu’il disait lors de ses conférences.

Alors la première chose que j’étais noter dans se livre est le fait que ce monsieur arriver très tôt dans les villes où il devait faire conférence et ce qu’il faisait c’est parler avec les gens de la commune afin d’adapter sa conférence. On peut dire que c’est vraiment intelligent.

Ensuite il s’agissait d’une personne qui était généreuse il donner de l’argent aux mendiants dans les rues. Ici il faut comprendre que si nous voulons de l’argent nous devons d’abord apprendre à en donner.

La conférence en elle-même commence par une histoire d’une personne qui vend sa maison pour partir ailleurs afin de devenir riche celui-ci en faisant cela ne devient pas riche par contre la personne qui a racheter l’habitat c’est retrouver riche car ces terres avez des filons de diamants. La moral de l’histoire vous êtes très bien la ou vous êtes et vous pourrez vous enrichir en resta chez vous.

Plusieurs histoires sont donner dans cette conférence afin de bien expliquez qu’il n’est pas nécessaire de se déplacer pour être riche.

Plus loin il vient avec une personne qui cherche un meilleur travail sans pour autant quitter son travail de fermier. Point important à noter ici, commencer votre entrepreneuriat en temps partiel et garder votre emploi actuel.

Autre point intéressant une histoire entre une mère et son fils. La mère essai de dissuader son fils de devenir riche sous prétexte qu’il serai pas heureux. Et son fils dit qu’il est aussi bien d’être riche et heureux en même temps. Ne choisissez donc l’un ou l’autre mais les deux !

Ensuite il dit que nous devons devenir riche et je dis qu’il a raison parce que en étant pauvre nous montrons un mauvais exemple de plus qui nous aidons en étant pauvre ?

Plus loin il dira que 98 % des gens riches sont des gens honnêtes et que c’est pour cela qu’il sont devenu riche. Ici je pense que c’est discutable car de nos jours c’est celui qui c’est le mieux se vendre qui devient riche, si vous êtes franc comme moi c’est la catastrophe…

Puis il en viendra que pour devenir riche il faut de l’ambition. Encore une fois c’est vrai et tout à fait logique.

Il en viendra ensuite que l’argent n’est pas le mal ou le bien mais que ce sont les personnes qui les détiennes qui feront le bien ou le mal. Une personne qui a peut d’argent et généreux deviendra encore plus généreux s’il reçois plus d’argent…

Ensuite il dit que la personne qui cultive l’argent sans savoir pourquoi. Sans savoir ceux qu’il souhaite en faire et la racine de tout les maux, non que c’est l’argent qui est la racine de tout les mots. Donc sachez pourquoi vous voulez de l’argent. Pour aidez votre pays ou pour être égocentrique ?

Plus loin il dira qu’il faut faire le tour de pâter des maisons pour savoir ce que les gens veulent et que c’est ainsi que nous pourrions compter nos profits. Il a tout à fait raison, quoi que de nos jours c’est plus difficile pour les faire parler. Il faut d’abord créer de la valeur et demander à qu’ils écrivent des commentaires sous vos travaux, parce que avoir de nos jours les informations directement c’est plus difficile.

Ensuite il explique que le vendeur à le devoir de fournir le produit que l’acheteur souhaite. Si vous dite non à plusieurs reprise à différent acheteur ce qu’il souhaite, c’est qu’il y a un problème. De plus cela doit se faire avec profit un acte gagnant-gagnant. Mon point de vu est que vous avez rendu service à quelqu’un, alors vous méritez votre profit, qu’importe ceux qui jalouse, qui vous reproche ce fait, vous le méritez.

Encore plus loin il nous explique que nous devons nous intéressez sincèrement à nos clients. C’est ainsi que nous ferons notre profit. Zig ZIGLAR le dit très bien « Vous pouvez avoir tout ce que vous voulez si vous aidez les autres à avoir ce qu’il veulent ».

Nous en venons après à l’histoire des enfants qui naisse riche et de ceux qui naisse pas riche. Il explique qu’il est bien plus important d’éduquer ses enfants à être riche que de tout leur donner sur un plateau d’argent. Que c’est-il faire si nous lui donnons tout ?

Plus loin il en vient avec des statistiques ou il dit que toute les personnes qui ont hériter de grosse fortune sont mort sans être riche !

Il explique aussi qu’il faut investir dans ce que les gens veulent et non dans ce que vous voulez.

Ensuite nous apprenons que la plupart des gens qui sont riche ne viennent pas en fait de grande ville. Il y a des gens qui sont devenu riche dans des communes de moins de 3 500 habitants.

Il en vient après que ce n’est pas le vote qui fait tourner un pays mais plus l’entrepreneuriat. En effet c’est l’entrepreneuriat qui fait marcher un pays avant tout.

Enfin le dernier point que j’ai noté c’est que la personne qui peut créer de nouveau bâtiment (scolaire, boutique etc) celui-ci est grand !

Si vous voulez en savoir plus, n’hésitez pas à vous procurez le livre :

Thank you very much Russell H. CONWELL for the excellent book, no matter where you are today ;-).

À votre réussite et accomplissez des miracles,
— Sébastien KENNEL

Note : Ce blogue place des liens d’affiliation d’amazon qui me permet d’obtenir une commission afin de payer les charges du projet…